instagram Belgikïe

Catherine

Catherine Minala explore une photographie de cadrage. Son œil est dédié aux paysages, aux rues et aux gens. Rien n’est mis en scène. Tout est saisi à travers sa vision propre des choses, depuis de longues pauses lentes où l’expression de l’exposition prend un temps d’un café croissant pour toucher la rétine ou dans l’éclair subliminal d’un corps dans le contre-jour d’une porte battante de bistrot qui apparaîtra comme un fantôme à peine fixé ayant traversé le champ sans que quiconque ne l’ait vu. La composante « temps » la guide au point que ses boîtiers sont fréquemment armés au 125ème. Elle les utilise comme un pinceau afin de déterminer quelles seront les touches franches et figées et quelles seront les touches floues et traînantes. Des premières naîtront le décor ou le contexte, des secondes apparaîtra le mouvement. Trois de ses oeuvres en tirage limité de 30 photos, encadrées et certifiées, ainsi que trois photographies sous forme de poster dans la série Brussel my belle 1-2-3 sont en vente chez Belgikïe.

CREATIONS